Routeburn Track : 3 jours pour découvrir les fjords Néo-Zélandais

Expatriation en Nouvelle-Zélande

La Routeburn Track fait partie des 10 Great Walks de Nouvelle-Zélande. Située dans les fjords de l'île du Sud, elle permet de découvrir cette magnifique région en 2 à 4 jours de marche. Suis le guide !


   Note : Cet article a été écrit selon des informations regroupées en janvier 2019. Pense bien à vérifier que les informations soient correctes pour la période où tu comptes t'y rendre ! Toutes les infos officielles de la randonnée sont ici et  (en anglais).

A ne pas manquer : nos favoris de la Routeburn Track

Notre top 3 des choses les plus ouf qu'on aura vu pendant la Routeburn Track :

#1 Earland Falls

Les Earland Falls se situent du côté du refuge "The Divide" sur le circuit de la Routeburn Track. Hautes de 174 mètres, elles prennent leur source du Lake Howden, plus haut.

Earland falls, Routeburn trackEarland Falls, hautes de 174 mètres. Jérémy au premier plan qui en est subjugué...visiblement

#2 Harris Saddle/Tarahaka Whakatipu (1255m)

C'est le plus haut point que tu atteindras pendant la randonnée. Une vue spectaculaire t'attends sur la chaîne de montagnes des fjords et la Hollyford Valley en contrebas   Par temps clair, c'est à couper le souffle ! Tu pourras t'abriter dans le petit refuge si le vent est trop violent. Et si la motivation est là, tu pourras faire un léger détour pour atteindre Conical Hill, plus haut à 1515m.

Au sommet du point Harris Saddle, vue sur la Hooker Valley.Au sommet du point Harris Saddle, vue sur la Hollyford Valley

#3 Lake MacKenzie

Pour nous, c'était notre halte lors de la 2ème nuit. On arrivait donc de Harris Saddle. Tout en descente, après une grimpette il faut le dire plutôt éreintante, la vue sur le lac était un joli cadeau de la nature ! On a dormi dans le campsite tout au bord de l'eau, camouflé dans les fougères typiques de Nouvelle-Zélande. C'est vraiment un de nos spots préférés de la randonnée.

Lake Mackenzie vu de la Routeburn TrackLake Mackenzie vu de la Routeburn track.

Routeburn Track : Toutes les infos pour bien se préparer

Ne partons pas tête baissée ! Voilà un petit topo des infos à savoir avant de partir :

Comment s'y rendre ? 

C'est un circuit  qui peut se faire dans les 2 sens. Les 2 points d'accès sont soit au refuge de "The Routeburn Shelter", perdu dans la pampa, soit via la route Te Anau/Milford Sound au refuge "The Divide".

Carte de la randonnée Routeburn TrackCarte de la randonnée

Peu importe le point de départ que tu auras choisis, le plus simple sera de passer par un transporteur pour t'y emmener. Pourquoi ? Car sinon, il te faudra demander le rapatriement de ton véhicule, ou faire du stop, et je te raconte pas le tarif et/ou l'attente - On aura ainsi croisé un couple qui avait attendu plus de 4h, après 3 jours de marche par temps de pluie, que quelqu'un les récupère en stop. Au final il ont eu la chance de monter dans une navette où il restait de la place   
De notre côté, on a choisit de réserver directement auprès de l'i-site (office du tourisme) lorsqu'on était dans la ville de Queenstown (c'est ce qui se fait le plus souvent). Ils réservent pour toi tes nuits pour la randonnée ainsi que le transport. Easy-peasy, des fois faut pas se prendre la tête !

Bien entendu, il y a toujours moyen de gratter quelques dollards NZ en réservant soi-même directement sur internet.

Sur la route pour se rendre au départ de la Routeburn Track.Sur la route, côté Glenorchy, pour se rendre au départ de la Routeburn Track.

Quelle est la meilleure période de l'année ? 

Pour faire la Routeburn Track, on te recommandera de viser fin novembre ou fin février, comme pour l'Abel Tasman Coast Track qu'on a faite lors de ce périple en NZ, pour couper la poire en deux entre les hautes et les basses saisons    Mais comme d'hab', tout dépend de ce que tu supportes en météo et en fréquentation. Pour t'aider dans ton choix, quelques détails :

  • La marche se trouve dans les fjords, où tu vas grimper à 1250m, c'est pas rien ! Ce qui veut dire que c'est une météo de type montagne. Lorsqu'il y a des chutes de neige ou du blizzard, le passage est fermé. A moins que tu ne sois alpiniste, tu préféreras sans doute éviter les périodes hivernales qui s'étendent de Mai à Octobre.
  • La haute saison des randonnées en NZ se situe entre fin octobre et fin avril. En haute saison les tarifs des nuits sont plus élevés, et le nombre de personne aussi (même si les places sont limitées, ce qui évite la foule). En ayant fait la Routeburn Track vers mi-avril 2018, on est passé à un jour près d'une tempête de blizzard ! Il n'y avait pas de neige mais la météo était extrêmement humide. Du coup, on a loupé les grands panoramas sur les montagnes, cachées derrière les nuages - Tristesse   

Penses à checker la météo pour être sûr.e des conditions avant ton départ ! Plus d'infos ici (en anglais)

Une rivière qui longe le début de la Routeburn track.Une rivière qui longe le début de la track.

Qu'est-ce qu'on emmène ? 

Ils ont pensé à tout : voilà sur le site officiel de la randonnée la liste de quoi emmener en trekking ici (en anglais. Brochure à télécharger en français ici). Comme toujours pour un trek de plusieurs jours, et la Routeburn Track n'échappe pas à la règle, la base est d'emmener ta nourriture, ton eau et ton équipement pour dormir. Pour l'eau, il y a des points de ravitaillement aux campements. Pour la nourriture, penses à ton réchaud et au gaz si tu as de la nourriture à chauffer   


"Pour voyager heureux, voyagez léger", citation de St Exupéry

"Voyagez léger"... Pas comme là où on dirait une tortue ninja."Voyagez léger" qui disaient !

On dort où et quels sont les tarifs ? 

2 options pour dormir : Camper dans les campings indiqués (pas de camping sauvage !) ou dormir dans les huts. Quelque soit ton option, tu devras réserver à l'avance tes nuits à des dates précises (sur internet ou dans un bureau du DOC directement).

Pour te donner une idée, une nuit en hut est de 130$/nuit/personne (environ 78€). Une nuit en camping est de 40$/nuit/personne (environ 24€).

Le tarif total sera en fonction du nombre de nuits que tu auras réservé, en huts ou camping, et de la saison. Aussi, comme tu payes en dollars néo-zélandais, peut-être auras-tu des frais de ta banque. 

La Routeburn Track reste assez timide quant à sa popularité, c'est tout bénef pour toi car tu n'auras pas à réserver 1000 ans en avance. Cela dit, ne tente pas le diable comme lors de notre périple aux USA, si le temps de ton séjour sur place est limité.   

Toutes infos et les tarifs à jour sont ici.

Camping la 1ère nuit au campsite "Routeburn Flats".Camping la 1ère nuit au campsite "Routeburn Flats".

Combien de temps je dois prévoir ?

"La marche ne consiste pas à gagner du temps, mais à le perdre avec élégance", citation de David Le Breton

Si ton rythme est classique, tu peux prévoir 3 jours. La brochure que le DOC a fait (à télécharger) explique et propose une découpe du circuit. Tu pourras t'organiser pour prévoir où t'arrêter la nuit !

Pense aussi à bien compter les temps de transport au départ et au retour, qui ne sont pas négligeables ! De notre côté, on a fait la Routeburn Track en 3 jours avec 2 nuits sur place et 2 demi-journées de transport. 

Voilà le découpage de nos journées :

Découpage des journées pour la Routeburn TrackLe découpage de nos journées

Routeburn Track : Suis le guide !

Allez trêve de bavardages ! On prend tout notre bordel et on part s'aventurer dans les fjords néo-zélandais !

Jour 1 : de Routeburn Shelter à Routeburn Flats

Notre trek commence donc par une virée en van pour se rendre au point de départ. On décolle de Queenstown et la route qui suit est merveilleuse. Le beau temps est au rendez-vous en plus ! Après une halte dans le village de Glenorchy, où tu pourras avoir le temps de faire une pause café et pipi, on arrive enfin au fameux Routeburn Shelter, départ de notre aventure.

Vue depuis la route entre Glenorchy et Routeburn ShelterVue depuis la route entre Glenorchy et Routeburn Shelter

On est directement plongé dans l'ambiance en s'enfonçant dans une forêt dense. Cette végétation typique de la NZ ne cesse de nous surprendre avec ses immenses fougères    Après un moment, une rivière nous accompagne le long du chemin. Son eau est d'un bleu incroyable, translucide comme une eau de source !

Parfois un pont suspendu vient rompre le chemin. D'autres fois ce sont des cascades sur le côté qui attire notre attention...

Et puis enfin, après une courte journée de marche, le premier camping nous attend. Routeburn Flats. A 10 minutes après la hut du même nom, on va pouvoir installer notre tente.
L'endroit est à tomber par terre. Effectivement, d'un seul coup, c'est tout plat ! Ça porte bien son nom   Lové au creux des montagnes, on se sent tout petit.

La tente est enfin installée, la nuit tombe doucement. La fraîcheur se fait ressentir. On papote avec les quelques autres campeurs. Des canadiens, des australiens... Et nous les français avec le gros cliché de manger du pain et du fromage   

Jour 2 : de Routeburn Flats à Lake Mackenzie

Le matin commence raide. Une belle montée aujourd'hui pour atteindre le point le plus haut de la randonnée dans quelques heures. Le ciel s'est couvert, on espère qu'on aura quand même quelques éclaircies pour profiter du panorama. Ou au moins éviter la pluie...

Une belle cascade nous attendait. Située juste après la hut Routeburn Falls (qui vaut le détour d'ailleurs, perchée sur de hauts pilotis, ça doit être 5 étoiles dedans !).

On continue le circuit avec un changement de décor. On arrive cette fois à une vallée dégagée, entourée par les montagnes. On ne se croirait pas au Rohan par hasard ?   

La montée dure encore. On est à 1 heure peut-être du sommet. Les jambes commencent à fatiguer. On s'arrête souvent pour prendre des photos et manger des ca'huètes pour soulager tout ça.

On avoue que quand on arrive à ce point-là, et qu'on voit le chemin minuscule monter encore et toujours, on râle   Et puis les nuages commencent à tomber. On n'y crois plus trop à notre super vue sur les montagnes quand on sera tout en haut   Cela dit l'ambiance en est d'autant plus folle !

HA ! Voilàààà ! On y sera arrivé ! Le temps de se protéger du vent fort qu'on avait dans la petit cabane, et de casser la croûte, les nuages auront été un peu sympas. On peut tout de même bien contempler la Hollyford Valley en contrebas, et toute la chaîne de montagnes alentour.

Il y a un petit détour à se faire, pour grimper encore plus haut, mais la flemme nous emporte. Il nous reste encore 3 heures et quelques de marche avant la prochaine halte, allez zouh !!

Cette vue sur le Lake Mackenzie vaut tous les maux. C'est un peu ça le deal de la randonnée : d'en baver pendant quelques heures pour quelques minutes de plénitude devant la nature   A chaque fois on se dit "roh zyva, plus jamais hein !!" Et puis au final on y retourne !

On admire là ce qui sera notre "maison" pour la nuit. Sympa l'endroit ! Il nous reste quand même 1 heure de marche pour descendre le flan de la montagne où on est, et contourner tout le lac (par la droite sur la photo) avant d'arriver à bon port (pile en face).

"Aaaaah.... On est pas mal là"

Jour 3 : de Lake Mackenzie à The Divide

Alors autant prévenir, on a été ultra avare sur les photos pour ce dernier jour. Le temps etait à c**** ("cuire", oui c'est ça). De la brumasse ultra basse, un temps tellement humide, c'est même pas de la pluie ! On a juste l'impression d'être mouillé, et on se sait pas d'où ça vient.
Heureusement cette dernière journée de marche est plus courte que la veille, seulement 5 heures (enfin "seulement", ça fait pas mal hein). Alors on se motive, et puis vient la pluie héhé. C'est dans ces moments-là que tu ne regrettes pas d'avoir cassé ta tirelire pour te payer un coupe vent ultra imperméable   !

Compensation de la journée comme toujours, la nature qu'est pas totalement "bitch" : Les Earland Falls valent le détour ! 

     

T'as vu on garde la pêche hein ?! (T'aurais dû voir nos têtes une seconde avant et une seconde après la photo, c'était pas la même   )

Plus que 1 heure de marche et on arrive à la dernière hut de la randonnée. Pause déj du midi : plus de pain ni de fromage mais un cocktails de graines et de fruits secs qu'on adore tant en randonnée. Les autres marcheurs nous assurent que la fin est proche, quelques 30 minutes et c'est la fin \o/ Ils disaient vrai ! On arrive, sous la pluie, au refuge de The Divide. Plus un parking avec un abri qu'un refuge mais bon, on est content de se mettre à couvert, et de pouvoir changer les vêtements trempés qu'on portait en attendant la navette de retour.

Malgré une météo capricieuse, comme disent les grands, on a tellement apprécié les paysages qu'on a croisé lors de cette balade ! Ils sont magiques ! Peut-être même qu'ils le sont d'autant plus avec ce caractère classique des fjords ! 

On est ravi d'avoir pu partager avec toi les infos qu'on a regroupé pour bien se préparer à attaquer la Routeburn Track !   

Oh, au passage, un dernier conseil   Si tu es serré niveau timing dans ton périple en NZ, tu peux profiter de la balade en faisant l'aller retour dans la journée. Bien sûr tu ne vas pas faire la totalité du circuit. Mais en calculant environ ton aller-retour, genre au bout de 3-4h tu commences à revenir sur tes pas, ça te donnera un bel aperçu. Et ainsi tu pourras te rendre à un des deux points de départ avec ton propre véhicule, vu que tu n'auras pas besoin de réserver un transporteur pour te rapatrier.

On a hâte que tu nous racontes comment t'as vécu ce périple ! Partages-nous ci-dessous ton retour d'XP et les tips que tu auras découvert !


Explore la Nouvelle-Zélande !

Un Weekend à Auckland
Voyage au cœur des volcans : Tongariro Northern Circuit
Entre plages et forêts : l'Abel Tasman Coast Track


Retrouve facilement ce guide sur Pinterest pour préparer ta prochaine aventure ! 

Epingle ce post sur Pinterest

Epingle cette image sur Pinterest !




Inscris-toi à notre newsletter


Bisous bisous,
Aude & Jérémy

Articles liés à Routeburn Track : 3 jours pour découvrir les fjords Néo-Zélandais

Entre plages et forêts : l'Abel Tasman Coast Track

Entre plages et forêts : l'Abel Tasman Coast Track

Publié le 21 juil. 2018 00:00

L' Abel Tasman Coast Track fait partie des 10 Great Walks en Nouvelle-Zélande à ne pas louper. Si tu passes pa...

Lire la suite
La pleine nature au cœur de Wellington en Nouvelle-Zélande : Zealandia

La pleine nature au cœur de Wellington en Nouvelle-Zélande : Zealandia

Publié le 29 mars 2018 00:00

Dans la série "Que faire dans la capitale de la Nouvelle-Zélande par un bel après-midi ?", on te donne Zealand...

Lire la suite

Nos dernières photos de voyage sur Instagram