Bivouac sur la Pohono Trail

Road-trip sur la côte ouest des Etats-Unis

C’est le long de la Pohono trail qu’on a décidé de poser notre tente, dans le parc de Yosemite. C’est en trekkant par ici que tu pourras t’élever sur un des plus haut spots du parc ! Mais gare aux ours car tu entres sur leur territoire...

   Retrouve les autres étapes de notre roadtrip aux USA :


Après nos mésaventures de la Yosemite valley pour se trouver une place dans un camping, on a décidé de poser la tente dans la nature. Comme on te le faisait entendre précédemment, on ne peut pas camper n'importe où. Il faut camper le long des trails du parc et posséder un permis qui correspond à la randonnée choisie. Du coup, anticipons un peu ...

Une petite préparation s'impose

Sur place, tu as le visitor center et le wilderness center qui sont deux endroits où tu pourras te renseigner sur les activités des environs. Bien sûr, tu peux aussi aller sur les internets et chercher par toi même - mais le réseau est pas ouf.

Dans le visitor center, tu as une maquette géante du parc, c'est assez fun à voir. Tu pourras aussi consulter pas mal d'ouvrages sur les activités du coin, les cartes du parc et of course, les randonnées. Nous, en bons paumés de la vie, on a demandé conseil aux rangers pour connaitre la meilleure trail à faire pour camper, et ils nous ont indiqué qu'ils ne pouvaient pas nous conseiller sur ce choix - On imagine que c'est parce que si tu crèves pendant la rando, ils ne veulent pas porter la responsabilité :p


Dans le wilderness center, tu as aussi pas mal de documents concernant les randos etc. Mais tu vas te rendre là surtout pour réserver ton permis de camper, le wilderness permit !

Demander son wilderness permit

A première vue ça semble assez relou d'avoir un permis pour camper dans la nature, mais en fait c'est pas mal. Ça permet aux rangers de savoir quand tu pars et quand tu reviens, et aussi où est-ce que tu vas. Lorsque tu as finis ta randonnée, le lendemain ou plusieurs jours après, il faut que tu te signales au wilderness center. Ainsi, si tu es en détresse et que tu n'as pas pu revenir, ni les prévenir (car on capte que dalle en forêt), ils lanceront des recherches.

Certaines randonnées sont très prisées, il faut les réserver en avance - encore et toujours. D'autres n'ouvrent qu'une partie de l'année, il faudra bien se renseigner >> plus d'infos ici !

Trop de bouffe tu n'emporteras point

Lorsque tu vas demander ton wilderness permit, les rangers te proposent de louer un bidon pour y mettre les produits qui sentent (aka nourriture, dentifrice, crème, etc.). Ça te permet, lorsque tu campes dans la nature, de  les protéger des ours.  Seulement le bidon est minus donc tu ne pourras pas prendre avec toi tout ton frigo (de toutes façons si tu compte marcher 10h, c'est trop lourd de tout porter) ! Tu laisseras ce dernier dans les foodstorage libre d'accès qui se trouvent sur le parking du début de la randonnée.
Aaaaah qu'est-ce qu'on en a jeté de la bouuuuuffe !! On a su après coup qu'il y avait des caissons sur les parkings. On pensait qu'il y en avait seulement dans les campings. Et bien sûr on ne pouvait pas récupérer nos chips dans les poubelles, elles étaient trop profondes   
>> Petit conseil pour l'utilisation des caissons libre d'accès : pense à tout mettre dans le même sac/glacière, à l’étiqueter avec ton nom et ta date de retour pour que la rangers ne les jettent pas.

- On a pas pu récupérer nos chips des poubelles   

Demander conseil aux rangers

Normalement, les rangers vont faire le point avec toi lorsque tu demandes ton permis pour être sûr que tu puisse te débrouiller seul en pleine nature, mais aussi pour que tu respecte l'environnement. On est tombé sur un ranger trop cool qui nous a fait réviser nos cours de scouts. Ils t'apprennent notamment à bien enfouir ton caca dans le sol ou à repousser les ours - très utile !

Avoir une carte ou une application du tracé de la randonnée

Hyper utile si t'es un paumé comme nous ! On a réussi à perdre le tracé de la rando (pourtant hyper bien balisé) et on avait une application avec géolocalisation !! - pour te dire à quel point on est des paumés. Bien entendu, ce n'est pas indispensable car comme on te l'a dit, c'est méga bien balisé/aménagé/indiqué. Mais par moments d'inadvertance ou de grandes discussion, tu ne fais plus trop gaffe à ce qu'il y a autour et tu files tout droit au lieu de tourner à droite.
Un mal pour un bien, ça nous a permis de faire un boucle pour finir la randonnée, alors que normalement la Pohono trail est un aller-retour.
On utilise l'application ViewRanger GPS. Cette appli te donne accès à des tracés de randonnées existants (proposés par d'autres users) ou alors de télécharger tes propres tracés au format .gpx. Et tout cela, tu peux les avoir en hors-ligne >> plus d'infos ici !

En voiture Simone !

Bon fini la théorie, maintenant tu es fin prêt à suivre ton chemin ! Deux choix s'offrent à toi : 

  • Soit tu gambades tout le long de la Pohono trail de Glacier point à The Tunnel View (ou inversement) et il te faudra un moyen de locomotion pour retourner là où tu as laissé ton char. 
  • Soit tu fais comme nous, tu commences à Glacier point où tu pourras y garer ta 2cv - gratos - sur le parking qui se trouve juste à côté. Et si tu as bien retenu la leçon, tu pourras y stocker tes vivres dans les foodstorage. Puis tu campes jusqu'à mi-chemin de la randonnée et le lendemain, tu fais le chemin inverse mais en déviant un chouilla via la Sentinel Dome trail. Ça te permet de faire une boucle plutôt qu'un aller-retour.

Glacier Point

C'est le tout début de la randonnée, c'est le kiff avant la tempête. C'est un des plus hauts points de tout le parc de Yosemite (2 220 m). De là, tu auras une vue spectaculaire sur le Half-Dome et la vallée en contrebas. L'endroit est très fréquenté mais il y a facilement moyen d'avoir de jolies photos sans personne dessus - Il y a aussi des WC, c'est toujours utile de le savoir.

- Le Half Dome

Jérémy tout dégueu qui se la pète

Maintenant retourne-toi et commence à marcher, ça grimpe un peu mais rien de bien méchant. Tu es directement plongé dans la forêt avec d'immenses arbres... Une ambiance visuelle et sonore s'installe 


Après 1h30 de marche, tu sors doucement de la forêt et tu atteins le 2ème spot sympa de la randonnée : Taff point. Bien plus impressionnant à notre goût que Glacier Point, Taff Point t'offre un spectacle à couper le souffle sur tout le parc de Yosemite, et la star du coin, El Capitan. Tu prends ici conscience de la grandeur de la nature, et que toi, tu n'es qu'un microbe ^^

- La falaise El Capitan à gauche - Panorama réalisé en mêlant 16 photos :p - Tu remarqueras le minuscule être humain sur la corniche en haut à gauche.

La journée touchant à sa fin (oui on a commencé la randonnée un peu tard ^^), on s'est dit qu'il serai bien de se trouver une place pour la tente et pour y faire un feu de joie. Quelques kilomètres après Taff point, on a trouvé notre bonheur : une jolie clairière où d'autres randonneurs ont dû planter leur tentes avant nous. 

Conseil des rangers : ne pas camper trop près de la trail, mais pas trop loin non plus (une dizaine de mètres environs)

- Elle est belle notre clairière.

A cette heure et à cette hauteur de la randonnée, on ne croisait plus personne. On ne captait plus rien du tout... Là on s'est dit que s'il nous arrivait quelque chose, on ne serait pas dans la mouise. BON ! Allez on monte la tente et on fait un feu, ça fera fuir les animaux   

- On fait genre on se marre mais en fait on flippait trop.

Pendant notre dîner méga copieux que tu peux noter sur la photo ci-dessus, on a entendu soudainement des craquements dans la forêt... Et une respiration lourde... On a cru qu'on allait mourir d'une crise cardiaque tellement nos cœurs bâtaient fort. Jérémy s'est souvenu d'un des conseils du ranger sympathique qui nous disait de crier ultra fort pour faire fuir les animaux - Ils ne sont pas dangereux, ils veulent juste manger. Si tu affirmes que cette nourriture est la tienne en hurlant fort, les ours ou autres déguerpissent - Autant te dire que Jérémy était tel Simba qui veut rugir aussi fort que Mufasa.

Et puis, plus un bruit ...   On a vite tout replié, éteint le feu, coincé le bidon de bouffe sous une souche à quelques mètres de là et *ziiiiiiiiiip* on s'est camouflé sous la tente. *Bonne nuit* - Il était 19h.

Conseil des rangers : Il faut coincer le bidon pour que les ours ne jouent pas avec pour essayer de l'ouvrir. Car le bidon roule et peut donc dévaler une pente, et là, c'est la cata car la caution pour le bidon est de 90$ tout de même !

Équipée de boules Quies et d'un masque pour ne rien voir ni entendre au cas où, Aude s'est profondément endormie - bizarrement d'ailleurs. 

Jérémy quant à lui était en pleine conscience, ou presque. Surtout lorsqu'il a entendu des pas... des pas très lourds qui passaient à côté de la tente... accompagnés de la même respiration puissante qu'on entendait dans la forêt... Il ne sait pas s'il a rêvé ou si c'est vraiment arrivé...   

Quoiqu'il en soit à 2h du matin on pétait le feu, vu qu'on s'était couché très tôt. Il fallait patienter calmement jusqu'au petit matin pour pouvoir déguerpir d'ici ! Et ENFIN !!! Les premières lueurs du jours sont apparues !! Ouiiii On est sorti tout doucement de la tente et on a vérifié que le bidon était toujours bien là. C'est bon, rien n'avait bougé. On a regardé au sol aussi en quête de traces de pas pour valider les visions de nuit de Jérémy, là c'était un peu moins simple à vérifier   

Petit-déjeuner rapidos - le muesli lyophilisé au chocolat de la marque Voyager passe plutôt bien ! - On démonte tout et on est reparti en sens inverse. Sans le vouloir, on a dévié de la Pohono Trail et on s'est retrouvé sur la Sentinel Dome Trail. Ça nous a permis de voir un autre décor plutôt que de faire un simple aller-retour.

- Ça squatte les zoiseaux à côté du Sentinel Dome.

Enfin de retour au parking de Glacier Point, on a retrouvé notre Camaro en parfait état. Nos derniers vivres restants étaient toujours là dans les foodstorage. Une nouvelle randonnée à notre actif qui se finit bien ! Reste plus qu'à retourner auprès des rangers de la vallée pour signaler notre retour, rendre le bidon et on pouvait voguer vers de nouvelles aventures !


Pour aller plus loin

La Pohono Trail offre d'autres panoramas grandioses qu'il vaut le coup de voir >> en savoir plus ici



Retrouve facilement cette randonée sur Pinterest pour préparer ta prochaine aventure ! 

Epingle moi sur Pinterest




Abonne toi à notre newsletter




Bisous bisous,
Aude & Jérémy

Nos dernières photos de voyage sur Instagram