Notre roadtrip aux USA : Pacific coast Highway

Road-trip sur la côte ouest des Etats-Unis

Première étape de notre road-trip sur la côte ouest des US : deux jours de route le long de la mythique Pacific Coast Higway! Quoi de mieux pour commencer ce périple qui, tu t’en doute, a été rempli de rebondissements incroyables ?


  Retrouve les autres étapes de notre roadtrip aux USA :


L’itinéraire initial prévu du roadtrip était le suivant:

Mais figures-toi, cher ami, qu’avant même de partir, nous avons rencontré des problèmes dans la plantation -_-‘

Organiser et réserver son voyage 6 mois avant de partir

Premier conseil (surtout pour Maud), tu vas comprendre pourquoi:
PRÉVOIES ET RÉSERVES TOUT ce que tu veux faire avant de partir (randos et excursions INCLUDED). Et fais-le 6 mois à l’avance au moiiiins!! Parce que oui, les principaux obstacles qu’on a rencontré étaient les panneaux FULL des campings et des randos.

Je sais, c’est la galère.

Ça ajoute le stress d’être au bon endroit au bon moment, surtout pour les longs périples. Mais ce ne sera rien comparé au stress qu’on a eu certaines fois de ne pas trouver de place où dormir (parce que là-bas dans la forêt t’as pas de gentils lapins, t’as des lions des montagnes, des ours et des coyotes). Et puis c‘est à diwe que, comme dirait notre cher Eddy Malou, ce n’est pas parce que le pays est immense qu’il y a de la place. Il y a vraiment beaucoup de monde même en Octobre. Tzaberrrnacl’ c’était abusé! C’est peut-être là le point noir du voyage s’il fallait en trouver un: trop de monde! Et on ne pouvait pas se dire « boh tant pis on dort dans la voiture  » sinon on allait se faire manger.

Pour réserver, beaucoup de campgrounds et de randos sont dispos directement sur les internettes, si votre anglais n’est pas correc’ pour parler au tél. C’est la bonne nouvelle \o/ Ça te permettra aussi, pendant qu’on y pense, de checker l’état de certaines routes ou tout simplement si les parcs ou randos sont ouverts, car en fonction de la saison, tout n’est pas accessible. Comme je disais, on est parti en Octobre 2016 pensant éviter les touristes, tu parles. Et on a eu du bol parce que pas mal de choses ferment dès la mi-octobre, alors fais gaffe!

Du coup au final, notre roadtrip ressemble plus à ça en vrai:


Oui. Il y a beaucoup plus d’arrêts :). Et pas spécialement intéressants en plus. A la base on voulait speeder et profiter de chaque vraies étapes pendant plusieurs jours, pour explorer à fond les parcs et les villes. Ce n’était pas grave si on passait 10h d’affilée dans la voiture. Et en fait entre les camping fulls, les randos non accessibles et tous les arrêts qu’on a fait pour prendre des photos, on a révisé le tout.

Mais c’est bien!! Pleins de surprises comme ça!


Louer une voiture type 4x4 avec un grand coffre

Deuxième conseil, si tu fais un roadtrip, ne prend pas la plus belle des voitures si elle n’a pas un coffre pratique pour choper tes affaires dedans, et un mode 4×4 sinon tu peux aller nulle part. Typiquement, quelqu’un a été sympa et nous a permis d’avoir une Camaro pour à peine 600$ pour le mois (en fait la vraie histoire c’est que le pelo de la location a voulu nous esbroufe et il n’y est pas arrivé). Seulement c’était trop la galère quand on déballait tout pour camper! Alors c’est sûr tu vas vite, tu double tranquillou sur les routes, mais bon dès que y’a un petit chemin qui sent bon la noisette, tu peux pas y aller et c’est comme ça qu’on a loupé des randos à faire, dans la Death Valley notamment.




BREF, on est pas là pour pleurer, alors commençons donc par le commencement:

CHAPITRE #1: La Pacific Coast Highway

A la base, on avait prévu de tracer la route entre Los Angeles et San Francisco en 12h, le long de la côte pacifique. On a mis pratiquement 3 jours :p Pas qu’on ai mal estimé le temps, le GPS étant notre ami. Mais c’est tellement beau qu’on s’arrêtait toutes les deux secondes pour prendre des photos


Et puis c’est l’occaz’ de traverser moultes villes tzzzypiques californiennes qu’on a l’habitude de voir dans les séries TV, avec leurs surfeurs, leurs plages immenses et leurs petites baraques de toutes les couleurs




Tout cela fait qu’on a décidé de prendre notre temps, peu importe le planning, et de profiter de chaque aire de stationnement pour se garer et prendre des photos. Car la beauté et le sentiment de zenitude que tu as en étant sur la côte Californienne est quelque chose que tu ne retrouveras plus ensuite (mais t’inquiète y’a d’autres trucs cools).

(D’ailleurs à propos de s’arrêter sur les aires, c’est plus pratique de faire la PCH de San Francisco jusqu’à Los Angeles, et non pas l’inverse comme on a fait. Car ça permet sur la route d’être le long de la côte, et de s’arrêter facilement. On a loupé pas mal de spots car c’était relou de traverser la route en plein virage, sans visibilité - safety first)

C’est con la photo est floue


On a pu traverser des villes comme Malibu, Santa Monica, Newport Beach, Santa Barbara… que des noms qui sentent bon les films et séries B! A la fin du premier jour de route, on décide de se trouver un camping pour dormir. Trop de chance, on tombe sur un camping merveilleux, 30$/nuit/tente, nikel = Five Flags campground à Buelton. Avec piscine et jacuzzi d’intérieur, salon d’extérieur avec un feu, les douches et toilettes en communs étaient correctes (celles vers la piscine sont extras, hyper design :p) On était refait! C’est la magie de ne rien organiser: on ne s’attend à rien = on a de bonnes surprises.

Oui ce sont les toilettes, mais regardes comme il sont beaaaauuuux !


Mais bon, ça n’a fonctionné que cette nuit là :p Ensuite c’était principalement la loose de trouver des endroits biens, libres et pas cher.

Big Sur

Le deuxième jour de route se passe à peu de choses près comme le premier. Des paysages de fous furieux se succèdent. Ils changent pour tendre vers le « style aride ». Et puis d’un coup la flore bascule du côté sombre de la forêt: nous voilà arrivés dans la région de Pfeiffer Big Sur State Park, notre halte pour cette deuxième nuit.

C’est là qu’on a commencé à comprendre qu’on aurait dû réserver d’avance tout le voyage. Ce soir là on a eu beaucoup moins de chance que le 1er pour trouver un endroit réglo où dormir:

  • La région ne présentait pas un grand choix de campings
  • Le peu qu’on a trouvé avec notre ami GPS s’avéraient être méga chers (par méga chers, j’entends 60-70$/nuit pour une tente, ça pique)
  • Les campings étaient tous blindés
  • Il était 21h, nuit noire, on voyait que dalle dans la fôret -_-‘.


On tente un premier camping à 60$/nuit/tente où il ne restait que 2 ou 3 places. On se dit " zyva il y aura moins cher ailleurs " . Après avoir tourné quelques temps, on en a trouvé un autre, libre, mais à 70$/nuit/tente :p Et vu la file d’attente de voiture derrière nous,  et en repensant aux dispos du premier qui devait être plein à l’heure qu’il était, on s’est jeté dessus. Fichtre !!

C’est au Riverside campground qu’on a vendu nos organes. Situé dans une forêt, les commodités sont pourries. A 70$ la place de tente, je m’attendais à des douches et toilettes en or, eh ben même pas! Tu te pèle les miches car les douches sont dans un petit bâtiment avec la porte ouverte sur l’extérieur, et les douches elles-même ne se ferment qu’avec un vieux rideau en plastique (pour les douches gratuites, sinon je crois qu’il y a mieux, mais il faut payer en plus des 70 boules).

Et le summum, j’y ai vu une bestiole de l’espace qui a failli me manger. Désespoir infini.


Après en soi le camping est très bien hein. On l’a découvert le lendemain matin :p Près d’une rivière, avec plusieurs départs de randos. C’est calme, ça sent bon le sapin, ça fait esprit colonie de vacances, on est jeune, lalala c’est magique! Mais bon, les 70$, on les a quand même en travers de la gorge.

Soit. On accepte les conséquences de notre manque d’organisation Donc je le répète encore une fois: RÉSERVES TOUT CE QUE TU PEUX, 6 MOIS EN AVANCE AU MOINS !!

Prochaine étape : San Francisco

Le lendemain, on a repris la route pour filer à San Francisco. Il ne nous restait plus longtemps pour atteindre la grande ville. On a dû y arriver en fin d’après-midi, toujours en se la coulant douce.

La suite donc dans la prochaine chronique du road-trip sur la côte ouest des Etats-Unis !



Retrouve facilement cette étape de notre road trip aux USA sur Pinterest pour préparer ta prochaine aventure ! 

Epingle moi sur Pinterest

Epingle moi sur Pinterest




Abonne toi à notre newsletter




Bisous bisous,
Aude & Jérémy

Tags :
#USA

Articles liés à Notre roadtrip aux USA : Pacific coast Highway

Aux alentours de Los Angeles

Aux alentours de Los Angeles

Publié le 10 mai 2018 00:00

Parce qu'on a pas trouvé notre compte dans la ville des anges, on a préféré s'attarder aux alentours : Venice ...

Lire la suite
A la découverte des trésors de San Diego

A la découverte des trésors de San Diego

Publié le 1 mars 2018 00:00

Partons à la découverte des trésors cachés de San Diego, en Californie. Non loin de la frontière du Mexique, r...

Lire la suite
Grand Canyon National Park

Grand Canyon National Park

Publié le 15 janv. 2018 00:00

En passant par le Lake Powell et Horshoe Bend, on s'est aventuré dans le Grand Canyon National Park, où ballad...

Lire la suite

Nos dernières photos de voyage sur Instagram