2 jours à San Francisco

Road-trip sur la côte ouest des Etats-Unis

On t'emmène pour une visite de 2 jours à San Francisco, en passant par les principaux spots à voir. Enfiles tes sabots les plus confortables car tu vas pas mal marcher !


  Retrouve les autres étapes de notre roadtrip aux USA :


Pour te préparer à une pleine conscience totale lors de la lecture de cette aventure, commençons par de bonnes bases :

"If you're going to San Francisco

Be sure to wear some flowers in your hair

If you're going to San Francisco

You're gonna meet some gentle people there" 

- Scott Mc Kenzie


- roooh cette moustache

Les rues en pentes drues, les petits immeubles colorés, le pont, l'immeuble triangle de Charmed, Alcatraz...
Tout est là, c'est merveilleux !

San Francisco en deux jours, top chrono !

On est arrivé dans la ville avec la Camawo aux alentours de 15h. On s'est payé les bouchons direct. L'idée de se balader à pied est devenue une évidence.


- Notre arrivée à SF

Petite épopée pour commencer alors qu'on a même pas mis un pied sur le trottoir: se garer.

Soit t'as pas de place dans la rue et si tu en trouve, tu douilles ta mère. En plus, ils ont un système d'horodateurs unique à chaque place, qui sonne et clignote rouge quand la durée qu'on a payé pour se garer est écoulée - Paye ta honte.

Soit tu tourne pendant mille ans pour trouver un parking couvert et là, tu douilles aussi ta mère - mais c'est quand même plus rentable pour y laisser la camaro toute la journée.   

San Francisco by night

Une fois posey tranquilles à l'hôtel - t'as vu c'est violet, et en plus ils servent l'apéro toute la journée dans le hall d'accueil hinhinhin - on est allé découvrir les rues de San Francisco. La journée touchant à sa fin, on a pu profiter de la ville la nuit. Tout un cosmos autonome s'ouvre à toi :

On a pu ainsi assister à une sortie OVS de vélo. Sauf que là les pelos ils ont plus la classe qu'en France, ça ressemble à un clip de musique:

- Sortie vélo en France - "Attention faut bien se protéger hein !"


- Sortie vélo à San Francisco - "Voilà."
En vrai on a filmé, mais la gopro est devenue aveugle la nuit, du coup ce gif représente plutôt bien ce qu'on a vu :p

On est passé aussi près de deux jeunes à dreads un peu flippants, en étant tous seuls dans une rue déserte. Là aussi c'est un cran au dessus par rapport à la France, les mecs ont plus de prestance, tu sais pas trop pourquoi. Et enfin on a pu voir, et surtout sentir nos tympans explosé, devant les mythiques voitures de police filer à toute vitesse dans les rues, avec les piétons qui marquaient un certain respect quand ils passent.

Pier 39

Puis on a rejoint le fameux Pier 39. Beaucoup plus sympa la nuit que le jour, c'est un peu Disneyland cet endroit. Il n'y a que des gifts shop et des restaurants.
Ce soir là, des marins avaient débarqués. Avec leur uniformes old school et leur petit chapeau à draguer les cagoles, on se serait cru dans Forest Gump (pas pour les cagoles hein).


Le lendemain, c'était le grand tour du proprio. J'avais acheté un Lonely Planet spécial roadtrips aux US, qui s'est avéré bien pratique outre les itinéraires en voiture, car il propose des itinéraires pédestres pour visiter.

Financial district et la Transamerica Pyramid

On a commencé la visite depuis l'hôtel directement, qui était bien placé dans le centre de la ville. Le Lonely Planet nous propose de nous plonger directement dans le Financial district, quartier d'affaires - n'est-ce pas - avec de grands buildings dont le triangle de la série Charmed - la Transamerica Pyramid donc. 

Ayant très peu de temps, on ne s'y est pas attardé, mais à voir s'il n'y aurai pas un bar panoramique là-haut, ça peut-être chouette.

- La Transamercia Pyramid


- Le Financial District est juste à côté du quartier chinois. 

- Et oui, Jérém s'est posé au milieu de la route pour cette photo, je t'explique pas l'angoisse -_-'

- "heuuuuff, alooors heuuff ça doit être par là hein". Tu noteras les tongs, j'ai eu mal à la fin, alors ne fais pas la même.


Après avoir fait le tour du quartier, on s'est retrouvé un peu paumé. Les cartes papier c'est bien mais il nous faut quand même une voix qui nous dit "tournez-à-droite-immédiatement-...-non-c'est-trop-loin-fais-demi-tour-boloss".

Et là sortant de nulle part, une femme un peu trop contente de nous aider nous indique le chemin pour la prochaine étape de l'itinéraire: la Coit Tower

Je dis "un peu trop contente » parce qu'elle était comme ça :

Telegraph hill et la Coit Tower

Le nom de ce mystique monument laisse rêveur. Cela dit il y a une explication

Sans entrer dans l'Histoire, c'est un monument érigé en l'honneur des pompiers de San Francisco et qui se trouve sur la Telepgraph hill.

De là-haut, on a un bon point de vue sur la baie de San Francisco. Mais c'est  encore mieux si on entre dans la tour et qu'on monte tout en haut. L'entrée est gratos, mais pour monter il faut prendre un ascenseur et là c'est 8$/adulte. C'est relou, surtout que là-haut tu n'es pas tranquille : il y a pas mal de touristes. Et tu n'es pas dans une spacieuse pièce à baie vitrée à 360°. Noooon, tu es l’extérieur dans une espèce d'essoreuse à salade, et tu as de toutes petites fenêtres pour prendre tes photos - bachibouzouk.

Je dirai - oui la claustro, je dirai -  que ça vaut quand même le coup :p C'est un des seuls points les plus hauts de la ville, et la vue sur le Golden Bridge et Alcatraz est inégalable.

- Ça valait la photo, avoues !


- Elle réussit à ce cacher cette Coit Tower !


- "Ça grimpe sa mère" comme qui dirait


- Oui j'en chie un peu avec mes tongs


- Le Financial District au loin


Et maintenant, la vue :

- Le Pier 39 en zoomant de ouf


- L'île d'Alcatraz en zoomant de ouf une deuxième fois



Et petit bonus pour le fun, énorme timelapse de malade :

- Pas peu fière

Levi's Plaza et les escaliers magiques

Pour continuer l'itinéraire, on a pris des escaliers juste en bas de la Telegraph hill. Trop mignon ! Un endroit intime recouvert de jardins. Aavec des oiseaux et des plantes de toutes les couleurs. On se demande si on ne serait pas passé par un portail interdimensionel galactique et tombé dans le magicien d'Oz.

- "Hin qu'est-c'qui s'passe ?!"


Tout en bas de cet escalier, pour continuer avec les surprises, on se retrouve sur la Levi's plaza. Elle porte bien son nom car c'est où se situe le QG de la marque de jean. Ça, on ne s'y attendait pas, et ça vaut le coup d'y entrer. Ça prend 5 minutes, et à l'intérieur tu pourras admirer la machine qui fabriquait le tissu des jeans au début du XXe siècle O_O. Il y a aussi une boutique mais les prix ne sont pas plus intéressants qu'en France #fraude

- La fameuse machine de ouf

Ferry building

Prochaine étape de l'itinéraire : le Ferry building marketplace. Il y avait un max de monde et je ne sais pas si c'était comme ça en permanence ou si c'était à cause de la semaine d'une manifestation pour les Blue Angels, équipe de pilotes de l'air, qui avait lieu au même moment.

Mais c'était cool, on voyait les avions de chasse faire de la voltige au dessus du port et faire un boucan pas possible.

Le long de ces quais il y a tout un tas de choses : des boutiques, des restaurants, une espèce de Cité des Sciences (on a squatté la boutique, c'est fun), etc.

Petit conseil : pour manger, mieux vaut s'enfoncer dans la ville et s'éloigner du port car ça douille assez rapidement.

- Visiblement c'était méga captivant

Le mythique Cable Car de San Francisco

Maintenant, petite expérience de touristes.

Alors premièrement ça douille aussi - tout douille à San Francisco - C'est dans les 7 $ le trajet. Mais ça permet de faire une pause et de s’asseoir tout en visitant la ville. Après, il ne passe pas de partout, il faut vérifier le circuit pour voir si ça t'emmène là où tu veux. Nous, forcément, en bon non-organisé de voyage, on l'a pris pour environ deux arrêts - très rentable - parce qu'on s'est rendu compte que la prochaine étape de la visite n'était pas si loin. Cela dit c'est rigolo d'être assis avec limite les pieds dans le vide, les gens qui y montent et en descende en sautant, ça vaut l'expérience.

Union Square

Notre prochaine étape, c'était Union Square. Grosse place avec pleins de mégas magasins, dont un méga Apple store et un méga Victoria Secret. En bon fan pro Apple, Jérém s'est empressé de me chanter les louanges de l'escalier en verre dont "Steve lui-même a déposé un brevet pour ça !" moi : - unbelievable, tu peux même pas voir les slips des gens dessous, le verre est opaque. Bien ouej Steve - c'est sûr, y'a pas ça à Victoria Secrets.

Mais c'est pas mal comme petite pause après une longue marche : il y a des bancs, un écran immeeeeense, et beaucoup de truc Apple à tester.

- Le fameux écran de l'Appel Store. Ouais c'est ouf ...

Le Quartier Chinois

Bon c'est pas tout mais la journée tire à sa fin, et on avait toujours pas réservé notre nuit    On squatte devant d'un Starbucks pour choper le wifi - en bons filous - à côté du quartier chinois de San Francisco, avant-dernière étape avant de quitter la ville. J'ai goûté ici d'ailleurs une tablette de chocolat au chips, une merveille !

Le quartier chinois est très classe. Comme tous les quartiers chinois, il a ses petites lanternes suspendues au-dessus des rues, ses toutes petites boutiques qui payent pas de mine, ses gens qui portent des sacs énormes alors qu'ils sont tous secs. Là en plus, tu auras l'occasion d'admirer de somptueuses façades taguées.



Dans le Lonely Planet, ils disent que le point d'intérêt ici est la Fortune Cookie Factory. Nous, en bonnes cruchasses, on a pensé que c'était ZE factory, la seule et l'unique - duuuh mais pourquoi elle serait aux US la vraie de vrai ? - oui roh c'est bon ...

Oui donc rien à voir avec de l'authenticité et de l'unique, ces petits malins nous ont bien eu. La visite se fait très rapidement : il n'y a qu'une seule pièce très étroite, avec 3 femmes qui fabriquent les biscuits sur leur machine et un mac mec qui s'occupe du business. Le sachet de biscuits est à 1$ le biscuit et 50 cents la photo. Of course on a pas pris de photo, mais un petit gif représentatif s'impose :

Sinon, pour ne pas tout troller, les biscuits sont très bons et on a eu de beaux messages (dont on ne se souvient plus, ils étaient marquants pourtant !)

Le Golden Gate Bridge

Et maintenant, la dernière étape du tour de la ville, et pas la pire : le Golden Gate Bridge \o/ Le pont est excentré par rapport au centre du coup d'aller y péter à pied en fin de journée ça faisait un peu trop. Mais ça tombait bien vu qu'il fallait aller récupérer la Camaro, et quitter la ville dans la foulée. La traversée est payante et est en fonction du véhicule - /!\ se renseigner en amont pour le paiement ! Mieux vaut se garer avant et l'admirer pépouze. Surtout que si tu ne continue pas ton roadtrip en direction du Nord, il n'y a pas d’intérêt à le traverser, il y a d'autres pont qui vont vers l'Est.

Pour prendre des photos avec un beau point de vue d'ensemble, on ne s'est pas approché trop près. On s'est arrêté au Crissy Field, grand parc juste avant le pont. Beaucoup de place pour se garer - et en plus en fin de journée visiblement les lieux se vide donc tu peux gruger le parking :p Très bonne idée d'y aller au coucher du soleil, n'est-ce pas, car tu peux voir le pont s'illuminer de 1000 feux quand la nuit tombe.

- Bonjour je fais de la poésie pendant le timelapse.


-  Tu la vois la constellation de la Grande Ourse ?


Après 1 bonne heure entre photos, timelapses et gelée sur place - parce qu'il faisait frisquet tout de même - On a continué notre périple en direction de notre prochaine aventure - et c'est pas peu dire - le Yosemite National Park ! Enfin ça, ce se sera pour le lendemain. Pour payer moins cher la nuit, comme on t'expliquait plus haut, on s'est éloigné et on a trouvé un motel moins cher dans la ville de Stockton - 2h de route entre SF et Yosemite.

FYI, il n'y a strictement rien à faire à Stockton. Il n'y a que des usines et des entrepôts.

Petite anecdote en passant, pour se revigorer, on s'est arrêté dans un Mac do' - où j'y ai mangé des frites à l'ail, très bon. En repartant, on s'est gouré de route et on a roulé en sens inverse ! Pendant bien 10 min on a roulé comme ça pépère jusqu'à ce qu'on croise un mec qui a paniqué et qui nous faisait des appels de phares.

Ça, ça nous ai arrivé bien 2, 3 fois pendant le roadtrip. Les routes sont tellement larges et grandes que tu ne fais pas gaffe. Alors fais gaffe, n'arrêtes jamais de faire gaffe !!


Prépares maintenant ton pop-corn et ton plaid en piloupilou, parce que les aventures qu'on a vécu dans notre prochaine étape du roadtrip, le Yosemite National Parc, valent leur petit pesant d'or !



Retrouve facilement ce city guide sur Pinterest pour préparer ta prochaine aventure ! 

Abonne toi à notre newsletter

Epingle moi sur Pinterest




Abonne toi à notre newsletter




Bisous bisous,
Aude & Jérémy

Tags :
#USA

Articles liés à 2 jours à San Francisco

Aux alentours de Los Angeles

Aux alentours de Los Angeles

Publié le 10 mai 2018 00:00

Parce qu'on a pas trouvé notre compte dans la ville des anges, on a préféré s'attarder aux alentours : Venice ...

Lire la suite
A la découverte des trésors de San Diego

A la découverte des trésors de San Diego

Publié le 1 mars 2018 00:00

Partons à la découverte des trésors cachés de San Diego, en Californie. Non loin de la frontière du Mexique, r...

Lire la suite
Grand Canyon National Park

Grand Canyon National Park

Publié le 15 janv. 2018 00:00

En passant par le Lake Powell et Horshoe Bend, on s'est aventuré dans le Grand Canyon National Park, où ballad...

Lire la suite

Nos dernières photos de voyage sur Instagram